•  

     

    Jean-Pierre Orsi, après des  études supérieures à Nice et à la Sorbonne à Paris, exerce le  journalisme dans un grand quotidien de la Côte d’Azur. Il effectue ensuite un séjour de 2 ans dans les pays de l’Europe de l’Est en particulier à Budapest où il s’occupait du service information d’une organisation internationale de jeunesse. De retour en France en 1969, il travaille au service informatique  de Citroën, quai de javel à Paris, avant d’entrer au groupe pharmaceutique Synthelabo, ce qui  lui fournira l’occasion d’écrire un livre polémique: la Mafia du médicament.. Il a passé ensuite 25 ans de sa vie professionnelle au sein des Mutuelles de Provence,  à Marseille, tout en exerçant des activités militantes et syndicales.. Il vit maintenant en Corse. Il écrit des polars  à Coti-Chiavari, magnifique balcon sur la Méditerranée. Après une trilogie mettant en scène le commissaire Batti Agostini, il a inventé un nouveau personnage Don Giovanni, prêtre-ouvrier qui, enfant,  avait quitté la Corse et y  revient tardivement..

    Jean-Pierre Orsi est l’initiateur et un des organisateurs du Festival du polar corse et méditerranéen qui se déroule en juillet à Ajaccio et dont la première édition remonte à 2007.

    Après une trilogie, le commissaire Batti Agostini revient pour deux nouvelles aventures qui le mène jusqu'en Calabre, sur les traces de la 'Ndrangheta, organisation mafieuse redoutée. Jean-Pierre Orsi nous livrait un opus du commissaire Bati Agostini "La Madonna di Polsi", suivi de"Le Manchot de Marinella" avant que ne revienne Don Giovanni pour son retour dans le passé.              

    Nouveautés et réditions récentes

     

     

     Présentation de l'auteur
     Présentation de l'auteur

     

     
     
     
     

     

     
     
     
     
     
     
     Présentation de l'auteur
     
     Présentation de l'auteur
     
     

      
    Présentation de l'auteurPrésentation de l'auteur

    Présentation de l'auteur


    2 commentaires
  •  

    Le retour de Batti Agostini... avec un polar qui a anticipé sur l'actualité criminelle italienne...

    Cliquer sur l'adresse: http://fr.euronews.net/2010/07/14/l-italie-porte-un-coup-dur-a-la-mafia-calabraise/

    Jean-Pierre Orsi écrit des polars depuis 2003 avec un premier ouvrage «  La Chèvre de Coti-Chiavari » qui a rencontré un réel succès et qui a eu une suite avec deux autres aventures de commissaire Batti Agostini. Le commissaire a pris quelques  congés mais pas  son auteur qui a écrit «  Le retour de Don Giovanni » avec un nouveau personnage prêtre-ouvrier qui fait son retour en Corse quittée par lui à l’adolescence dans des conditions mystérieuses.

    Batti Agostini revient dans la collection Ile noire des Editions Ancre latine. Dans La Madonna di Polsi, il est mis sur la dangereuse  piste de la 'Ndrangheta, redoutable maffia calabraise qui a organisé un trafic de cocaïne via la Corse.  Lors de sa mission internationale en Calabre, le policier imaginé par Jean-Pierre Orsi va devoir composer avec une séduisante commissaire de l'Anti-Mafia. Humour, dérision et rebondissements garantis avec ce roman bien documenté. La Madonna di Polsi est le troisième roman de la collection Île noire des éditions Ancre Latine. Sa sortie est prévue en mars, à l’occasion du salon du livre de Paris.

    Avec les éditions Ancre Latine, Jean-Pierre Orsi, Jean-Paul Ceccaldi et Jean-Pierre Petit seront présents au salon du Livre à Paris au stand de la collectivité territoriale de Corse du 18 au 21 mars.

     

    Premières pages en lecture...

     

    http://v.calameo.com/2.0/cviewer.swf?bkcode=000018813baa7dc051cf6&langid=fr


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique